Version 1.4.4.3

La création des clients et la création des utilisateurs (contacts) est dissociée.
A la création d’un client le contact par défaut sera l’utilisateur actuellement connecté. Les emails transactionnels sont envoyés au contact par défaut du client.

Tant que le client n’est pas enregistré, il ne sera pas possible de lui ajouter d’adresses, ni de lui préparer un devis.

Pas de documentation intégrateur.

Version 1.4.4.3

Les clients sont définis dans la table « posts » avec le post_type : wpshop_customers.

Les champs complémentaires à ceux de WordPress proviennent des attributs définis dans WPShop pour l’entité client. Ils sont donc définissables dans les interfaces des attributs et groupes d’attributs de WPShop dans le menu « Entités »

Il est possible d’agir sur les données enregistrée en appelant l’action (hook) définie par WordPress: « save_post »

add_action( 'save_post', 'wpshop_customer_post_data_extend' );
function wpshop_customer_post_data_extend( $post_id ) {
 if ( 'wpshop_customers' == get_post_type( $post_id ) ) {
  // Votre code ici
 }
}

Le contact par défaut du client est défini par le champs post_author de la table « posts »
Lors du changement de ce contact par défaut un historique des changements est stockés en base de données dans la table « postmeta » avec la clé ‘_wps_customer_default_user_histo’. Les données enregistrées sont: la date du changement, l’utilisateur ayant effectué le changement, ainsi que l’identifiant du contact par défaut avant le changement. NB: Aucun affichage n’est prévu pour cet historique pour le moment.

La liaison entre les commandes, les adresses et les clients est effectuée avec le champs post_parent. L’identifiant client étant le parent des commandes et adresses.

Dernière mise à jour le 29 juin 2017

Documentation Crée le 6 juin 2017 par Alexandre

Mon panier
Votre panier est vide